NOUS SUIVRE
25/05/2016

Dark social : la face cachée des réseaux sociaux

Le dark social fait référence aux contenus partagés dans l’ombre des médias sociaux, par SMS, mails, messageries instantanées. Leur volume ne peut être mesuré par des outils analytics standards. Ce terme a été employé dès 2012 par Alexis C. Magrigal, alors journaliste à “The Atlantic”.

Le dark social, c’est quoi ?

Le dark social est une communication privée, un copier/coller de liens, tout simplement. L’information transite de pair à pair, dans un premier cercle relationnel. Pas de like, de partage, d’indice de popularité, dans le dark social network, le voyeurisme et l’exhibition sont sur le banc de touche.

C’est tout simple. Vous et moi en sommes des adeptes frénétiques. Il s’agit tout simplement du partage d’url (adresse de page internet) via emails, sms ou application de messagerie instantanée comme whatsapp, messenger, snapchat… Pourquoi est-ce le mal ou en tout cas pourquoi l’a-t-on appelé « dark » ? Et bien, c’est parce que ce genre de partage, entrant dans sphère personnelle, ne peut pas être comptabilisé par les systèmes de statistiques qu’on appelle tracking.

Quand les statistiques sont à côté de la plaque, c’est à cause du partage de données non identifiable et surtout non quantifiable. Les CRM (les managers de la relation client, pour les intimes) s’arrachent les cheveux ! Le Dark Social leur bouffe des parts de marché. Si seulement, on pouvait quantifier tous ces partages, leur côte de popularité exploserait !

Evaluez le « Dark social » en 3 étapes

VOIR L’ARTICLE

 

La contre-attaque de Facebook

Face au phénomène de dark social, Facebook a présenté lors de sa conférence F8 des nouveautés de taille. C’est une certitude, le réseau social veut étendre son empreinte. C’est pourquoi il propose une ribambelle de nouvelles fonctionnalités qui le placera de manière omniprésente dans la stratégie digitale des marques.
VOIR L’ARTICLE

 

Pourquoi les marques sont-elles toujours présentes sur les réseaux sociaux ?

Malgré cette puissance du Dark Social et des échanges personnels, les marques se doivent d’être présentes sur les réseaux sociaux car il est impossible pour elles d’investir les mails échangés entre amis sur le prochain week-end au bord de la mer…

Il est donc primordial d’agir sur les plateformes investies par les cibles marketing de ces marques. Certes, elles représentent une part assez faible comparée aux partages cachés dont nous parlons ici mais elles constituent pourtant un point de contact privilégié avec les consommateurs. Nous n’oublions pas que l’entertainment est désormais la clé du succès : divertir ses fans et les convertir en ambassadeurs. Chaque marque essaie de tendre vers cet idéal (Par exemple comme Oasis et ses petits fruits, champions de l’entertainment)

Fermer

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour fournir des services et des offres adaptées à vos intérêts. En savoir plus Cliquez ici