NOUS SUIVRE
21/10/2015

Google+ : Qu’est ce que c’est ?

Google+ ou Google Plus est le réseau social lancé en juin 2011 par Google. En termes d’utilisateurs, ce dernier a déjà rattrapé Twitter mais reste assez loin derrière le géant Facebook, leader incontestable en la matière avec 1,2 milliard d’usagers recensés en novembre 2013.

Lors du lancement en Juin 2012 Bradley Horowitz expliquait que Google+ a deux aspects : c’est, bien sûr, un réseau social. Mais c’est aussi – surtout, affirme-t-il – un point de connexion central qui relie entre eux tous les services de Google. « Dans le passé, les internautes n’avaient pas une relation persistante avec Google. Désormais, ils peuvent nous dire qui ils sont, où ils habitent, et cela se traduit par des services de meilleure qualité, dans la recherche, dans Gmail, ou sur YouTube. Nous avons introduit des fonctionnalités sociales dans tous nos services. »

Google Plus ne révolutionne pas les réseaux sociaux mais le produit proposé par le géant du web est assez séduisant : une interface agréable (ressemblant à celle de Facebook il faut avouer) et rapide, des fonctionnalités inspirées des meilleures des concurrents du web social (Facebook bien sûr mais aussi Twitter ou LinkedIn).

Google + va faire un peu les mêmes choses en général que Facebook, comme l’envoi de messages à des amis, partager des liens, le Chat, et partage des images, mais la grande différence est que avec Google +, vous pouvez choisir qui vous souhaitez partager ces choses avec . Contrairement à Facebook, où postant un lien sera affiché sur votre profil pour tous vos 500 «amis» de voir, Google + vous permet de faire les choses un peu differemment.

Retrouvez Vos Amis En Un Clin D’œil Avec Les Cercles

Les utilisateurs de Google Plus peuvent organiser leur liste d’amis sous forme de « cercles ». Ils créent autant de cercles qu’ils veulent et les nomment en fonction des personnes qu’ils veulent ajouter. Ainsi, vous pourrez avoir un cercle « Pros », un cercle « Amis », un cercle « Stars », un cercle « Famille », etc…

L’idée est d’abord de gagner du temps lorsque l’on veut effectuer une action sur le réseau social, de ne pas perdre du temps à chercher les bonnes personnes. Chaque utilisateur peut voir sur sa page d’accueil qui il a ajouté sur le réseau social et aussi qui l’a ajouté. Ce n’est pas comme Facebook : on peut avoir ajouté quelqu’un sans qu’il vous ait ajouté. Vous aurez alors accès à ses informations publiques uniquement (photo de profil, photo de couverture et nombre de contacts par exemple). Vous pouvez inviter tous vos contacts Gmail à utiliser le réseau social comme vous.

Les hangouts (vidéos bulles) 

Les vidéo-bulles sont un système permettant à l’utilisateur de Google Plus de créer une conférence vidéo avec ses contacts dans la limite de 10 personnes (à ce stade cela devient déjà très difficile de suivre le fil de la conversation !).

Cet outil peut être aussi bien utilisé dans un cadre privé que dans un cadre professionnel. Vous pouvez voir et entendre les autres utilisateurs. Pour joindre une vidéo-bulle, il suffit de connaître le lien URL de cette derniere créé par l’instigateur de la bulle. Les vidéo-bulles sont efficaces et très simples à utiliser.

Aussi, le réseau social propose des flux thématiques, appelés « déclics » (« sparks » en anglais), qui permettent à l’utilisateur d’obtenir du contenu interactif sélectionné par le réseau social selon les affinités et les passions de l’utilisateur (par exemple : théâtre, musique, football, etc.).

Une autre caractéristique est instantanée Upload, qui vous permet de prendre une photo et instantanément le télécharger sur un album privé dans le nuage. Pour ceux d’entre nous notoire pour prendre des photos toute la journée sur nos téléphones et d’oublier de les télécharger d’ici la fin de la journée, cette fonctionnalité vous sera utile. Quand vous revenez à votre ordinateur, vous pouvez simplement parcourir les photos que vous avez téléchargé plus tôt et de les partager avec vos cercles.

Les points forts de Google+

Mode privé ou public? Un échange (discussion vidéo ou tchat) peut être configuré en mode privé (cliquez sur « Options » en bas de la fenêtre de discussion puis « Passer en mode privé »). Dans ce cas, les échanges ne sont enregistrés ni dans votre historique Gmail ni dans celui de votre interlocuteur.

Ecrire un message électronique à l’un de ses contacts Google+, sans même connaître son e-mail, c’est aussi possible! Dans votre messagerie Gmail, tapez le début d’un nom dans la barre de destinataire. Des contacts Google+ vous sont alors suggérés.

« Hangouts » pour les vidéos. Cette fonction offre la possibilité de discuter par vidéo, jusqu’à 9 contacts en même temps. Si le cœur vous en dit, créez votre propre chaîne vidéo pour diffuser des cours de cuisine, de photos, de musique etc.

En plus de vos propres cercles, des milliers de communautés existent à travers le monde. Pour en rejoindre une, il suffit de cliquer sur « rejoindre la communauté ». Amateurs de randonnées ou de dégustation de vin, à votre tour de concevoir la vôtre pour partager votre passion!

Très utile pour les entreprises qui ont besoin d’être localisées : la page Google+ local, gratuite et facile à faire, permet d’exister très rapidement et d’être référencé aussitôt par…Google, ce qui à terme favorisera le référencement naturel .

Dernière info et pas des moindres…

Google abandonne progressivement Google+

Alors qu’il l’avait mis au coeur de sa stratégie pour tenter de l’imposer face à Facebook et Twitter, Google supprime progressivement les liens entre son réseau social Google+ et ses autres services. En termes militaires, cela ressemble à une retraite progressive. Google, qui pensait pouvoir contrer Facebook et Twitter en créant Google+ et en utilisant sa position dominante pour le rendre incontournable, commence progressivement à abandonner le navire. Ou en tout cas, à le rendre plus discret, comme cela avait été suggéré après le départ de Vic Gundotra, le « père de Google+ », au mois d’avril dernier.

Mais le signe le plus significatif d’un abandon progressif de Google+ est venu ces derniers jours. Google a en effet décidé de revenir sur son choix d’imposer l’inscription sur Google+ aux internautes qui créaient un compte Google pour Gmail, YouTube, Google Docs ou Google Play. Désormais, il est possible de créer un compte sur les services de Google sans s’inscrire sur Google+. Le réseau social de Google ne disparaît pas, mais il est intégré de façon beaucoup moins intrusive qu’auparavant. Il reste toutefois nécessaire de s’inscrire pour accéder à certaines fonctionnalités sociales, comme l’ajout de commentaires sur YouTube.

 

Sources : numerama.com, notretemps.com, wpformation.com, lemonde.fr, last48hours.com, e-pedagogie.lepagegilles.com

Fermer

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour fournir des services et des offres adaptées à vos intérêts. En savoir plus Cliquez ici