NOUS SUIVRE
15/07/2016

La « French tech » : le mouvement s’affirme

Une vitrine internationale pour l’écosystème numérique français ? On dit oui ! Positionner le pays du fromage parmi les principales nations numériques : c’est la mission que la French Tech s’est donné en 2013. Depuis, le mouvement séduit de plus en plus d’acteurs du numérique aussi bien en France qu’à l’étranger. Vous êtes perdus ? Vous avez vécu dans une grotte ces deux dernières années et ne savez pas de quoi qu’on cause ? Friendly Agence éclaire votre lanterne !

La French Tech, maaaa qu’est ce que c’est ?

L’initiative French Tech vient tout d’abord d’une ambition collective : c’est un mouvement de mobilisation des écosystèmes territoriaux les plus dynamiques de France pour la croissance de leurs startups et entreprises du numérique (OK, c’est un peu lourd). On vous la fait en plus simple : il s’agit tout simplement d’un projet ayant pour ambition de placer la France parmi les plus grandes « startups nations » numériques. Pourquoi écosystème ? Parce que la French Tech englobe tous ceux qui travaillent dans ou pour les startups en France ou à l’étranger. Principalement des entrepreneurs mais aussi des investisseurs, ingénieurs, designers, développeurs, associations, médias, opérateurs publics qui favorisent le rayonnement du numérique français. En gros, on fait du bon boulot et on veut montrer aux autres pays qu’on fait partie des meilleurs ! (Non, nous ne sommes pas des péteux, VOYONS).

frenchtech_3

Fédérer, accélérer et faire rayonner le talent à la française

Concrètement, l’initiative French Tech – lancée par le Gouvernement – consiste à stimuler la croissance de l’intérieur pour que cela se voit de l’extérieur (un peu comme Activia). En soutenant l’accélération de la croissance des champions du numérique, la French Tech permet d’attirer des talents et des projets entrepreneuriaux depuis l’international (effet « poule de neîche »). La French Tech est tout d’abord un projet fédérateur et ambitieux : une véritable politique publique innovante qui permet de constituer un réseau national avec des acteurs publics. Toutes les startups françaises peuvent être French Tech ! Il existe aussi un label « Métropole French Tech » pour les startups réunissant tous les ingrédients suivant : culture entrepreneuriale, talents, maîtrise technologique, financement, etc. Ce qui a été le cas pour la ville de Strasbourg en juin dernier (Woop woop !).

En bref, la French Tech c’est :

  • 13 métropoles en régions et 4 écosystèmes thématiques
  • Un budget de 15 M€ pour une plateforme d’attractivité (afin de promouvoir la French Tech à l’international)
  • Une marque ouverte et partagée
  • Des acteurs publics nationaux
  • Un fonds d’investissement de 200 M€
  • Un accélérateur de croissance pour les startups françaises
  • L’équipe French Tech : tous les partenaires du projet

Pour en savoir plus, visiter le site officiel de la French Tech !

Fermer

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour fournir des services et des offres adaptées à vos intérêts. En savoir plus Cliquez ici