NOUS SUIVRE
18/10/2016

Que se cache-t-il derrière la « marque » ?

Aujourd’hui, les marques font partie intégrante de notre quotidien. Nous les achetons et les consommons, nous avons l’impression de les connaître et de savoir ce qu’elles représentent, mais dès que l’on nous demande de les définir, nous ne savons plus trop ce qu’elles incarnent.

C’est quoi une marque ?

Apparues lors des premiers échanges commerciaux, les marques avaient pour rôle d’authentifier la provenance des produits. Le terme anglais brand vient du vieux français « brandon » qui renvoie au fer utilisé pour marquer le bétail. Aujourd’hui, une marque est définie comme telle : « la marque est un « signe » permettant de distinguer précisément les produits ou prestations de services d’une entreprise de ceux de ses concurrents » (OMPI). Mais quel pourrait-être ce « signe » ?  Également appelé la « signalétique de la marque », il représente l’ensemble des éléments qui permettent de reconnaître et de différencier la marque.

Représente les composantes de la signalétique des marques

Sources : tickette

Les fonctions de la marque

La marque crée de la valeur pour le consommateur :

  • La marque est un signe d’engagement et de confiance envers le marché. C’est une garantie de qualité et de performance. La marque diminue le risque perçu par le client.
  • La marque peut valoriser les individus. Elle met en œuvre un processus d’identification et de projection. Certains consommateurs se reconnaissent et/ou partagent les valeurs véhiculées par la marque.
  • La marque facilite le processus d’achat grâce à son identité graphique, sa notoriété ou encore ses campagnes de communication. La marque favorise les conduites routinières et par conséquent une fidélisation paresseuse.

La marque crée de la valeur pour l’entreprise :

  • Une marque est un fonds commerce et crée de la valeur commerciale.
  • Une marque forte aide la communication de recrutement.
  • La marque a une valeur financière.
  • La marque offre une réelle protection contre la concurrence.
  • Une marque puissante favorise la conquête de nouveaux consommateurs et leur fidélisation.

Comment évaluer sa marque ?

Pour évaluer sa marque, plusieurs critères sont à prendre en compte. Premièrement, il faut mesurer la notoriété de sa marque, c’est à dire la présence que le nom de marque occupe dans l’esprit du consommateur. Elle suppose que le client est capable de relier le nom de marque à un produit ou à un domaine majeur d’activité. Exemple : pâte à tartiner et Nutella. Dans un deuxième temps, il faut faire attention à son image de marque. En effet, elle représente l’ensemble des représentations associées à l’évocation d’une marque (expérience, souvenir, avis reçus, etc.).

Une identité maîtrisée et une communication adaptée sont des enjeux essentiels pour la marque. Découvrez ci-après la réflexion engagée par Friendly Agence pour la marque balladins, chaine hôtelière du groupe DHM.

Source : Mercator

Fermer

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour fournir des services et des offres adaptées à vos intérêts. En savoir plus Cliquez ici