NOUS SUIVRE
30/03/2016

Le flux RSS

Qu’est ce qu’un flux RSS ?

RSS signifie en anglais « Really Simple Syndication » soit traduit en français « Souscription vraiment simple » ou « Regroupement Simplement Simple ». En clair, cela signifie que vous pouvez lire le contenu d’un blog grâce à un lecteur de flux RSS qui se mettra à jour automatiquement dès qu’un article sera publié. Vous n’avez donc plus besoin de visiter régulièrement le blog pour savoir s’il y a du nouveau : votre lecteur vous le dira.

Comment ça marche ?
Sans m’étendre dans les détails techniques, pour aider les gens à comprendre ce qu’est un flux RSS j’aime leur faire la comparaison avec une liste d’envoi par courriel (newsletter) mais nouveau genre. Par le passé, les gens étaient habitués à devoir visiter chaque site Internet individuellement pour voir s’il y avait des mises à jour depuis leur dernière visite. Le flux RSS se charge de vous prévenir lorsqu’un site ou un blog ajoute du contenu. Plus intéressant encore, il nous livre le contenu directement pour éviter de devoir déranger la lecture de vos nouvelles.

On peut donc dire que c’est une nouvelle façon d’avoir accès à l’information, de vérifier les derniers articles d’un grand nombre de favoris en un seul coup d’œil et de suivre l’actualité en temps réel. . Lorsque vous souhaitez suivre un blog et être informé des nouveaux articles publiés, il faut s’abonner à son flux. Pour cela, il vous faut un lecteur. Les plus connus sont Bloglines, MyYahoo ou encore les français WebWag et Netvibes, entre autres…

Comment lire un flux RSS?
Pour suivre un flux RSS, il faut tout d’abord un lecteur de flux RSS. Sans le savoir, vous en possédez probablement déjà un si vous utilisez le navigateur Firefox ou Internet Explorer 7. Plusieurs programmes de courriels supportent aussi la lecture des flux RSS tels que Outlook (avec l’ajout d’un plugin) ou Thunderbird.

Vous n’avez simplement qu’à repérer l’icône orange d’un flux RSS qui est généralement situé dans l’entête ou la barre latérale de navigation d’un site. Il peut aussi être trouvé dans la barre d’adresse de votre navigateur lorsqu’il est présent. Il ne vous reste plus qu’à cliquer dessus et choisir votre lecteur. Vous être maintenant abonné au flux RSS que vous avez choisi et vous pouvez commencer à suivre les mises à jour!

Avantages par rapport aux courriels :
> Aucun risque de recevoir du contenu non désiré (spam)
> Vous ne recevez que les flux que vous désirez
> Le désabonnement se fait en un clic de souris
> Vous ne soumettez aucune information personnelle

Quel est l’intérêt pour le diffuseur du flux ?
La réponse est simple faire connaître les mises à jour de son site – mais troublante : cette tâche n’est-elle pas parfaitement remplie par l’envoi d’une newsletter ? Par rapport aux newsletters, le flux RSS a plusieurs avantages : il ne nécessite pas d’envoyer un e-mailing massif, mais juste de produire (de manière automatisée) le fichier RSS à chaque mise à jour ou groupe de mises à jour ; il anticipe sur les évolutions futures de la consommation d’information sur le Web (nous y reviendrons) ; il peut-être agrégé avec d’autres flux – c’est le rôle des « lecteurs RSS » que de permettre de « s’abonner » à des flux RSS (comme on s’abonne à des groupes de discussion ou une page sur un réseau social par exemple), pour les afficher ensuite de manière agrégée dans une interface personnalisable.

Les flux RSS sont-ils réservés aux sites d’information ?
Non, les flux RSS sont utiles aux sites fréquemment mis à jour, quels qu’ils soient, et il se trouve que ces sites sont, la plupart du temps, des sites d’information. C’est par les weblogs que les flux RSS se sont développés, car il constitue un moyen de promotion d’un blog beaucoup moins contraignant, qu’une newsletter. Les weblogs, par nature, fonctionnent sur l’échange de liens, et par extension de flux RSS sur des thèmes communs. Mais ces flux peuvent aussi ne contenir que des liens pointant vers une « image du jour » par exemple, ou des liens vers une nouvelle entrée dans un catalogue, etc. Ils ne sont pas réservés à des articles ou des messages.

Voilà c’est pas sorcier ! À vous de suivre

Source : Journal du net.com Le web pédagogique.com Federicbarry.com

Fermer

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour fournir des services et des offres adaptées à vos intérêts. En savoir plus Cliquez ici