NOUS SUIVRE

Growth hacking, un must ?

Le growth hacking est une tendance marketing, qui est de plus en plus populaire. Le mot signifiant « piratage de croissance » ne doit pas être vu négativement. Effectivement, si le terme « growth » veut dire « croissance », le mot « hacking » quant à lui se rapporte essentiellement à une palette de méthodes visant à obtenir rapidement la croissance d’une société ! 

Le « Growth Hacking » est utilisé par de grandes entreprises. Outre sa notoriété, quel est le concept en growth hacking ? En quoi cette approche représente un avantage capital pour votre activité ?

Qu’est-ce que c’est ?

Beaucoup de monde ont déjà entendu ce mot mais se demandent toujours ce que cela signifie. En français, ce mot se traduit par piratage de croissance. Or, cela est insuffisant afin de comprendre les caractéristiques, les techniques et les enjeux de cette pratique.
Le growth hacking permet de gagner en visibilité. On peut dire que les growth hackers sont les nouveaux maîtres du marketing. Cependant, en quoi cette pratique est-elle différente du marketing classique ? Est-elle seulement applicable aux sociétés qui sont à un certain stade de développement ? 
Ou est-ce que toutes les entreprises, entrepreneurs, et PME, peuvent faire de la valeur avec des stratégies de growth hacking ? Explorons le pourquoi et le comment, et débutons par expliquer ce qu’est réellement cette pratique.

Laisser le vieux pour le neuf

Le marketing classique a pour finalité de créer de la reconnaissance. Sa finalité est de tout faire afin que la clientèle identifie et adore la marque. Pour ce qui est du growth hacking, il cherche avant tout à coller au marché. Les personnes désirent-elles le produit ? Reviennent-elles afin d’en acquérir plus ? En tout cas, les hackers connaissent parfaitement le marché. 
Véritable touche-à-tout, le growth hacker se sert d’un mélange de canaux marketing (tels que par exemple les réseaux sociaux ainsi que les mails), produits, et ingénierie, afin de permettre une adoption optimale du produit.
Dans un contexte où l’attention des utilisateurs s’avère peu disponible, et où il est compliqué de concevoir de la loyauté et de conquérir la confiance de la clientèle, il est essentiel de penser « expérience multicanale du client ». Gardez à l’esprit que chaque point de contact que le consommateur possède avec votre produit ou service est important.

Des exemples ?

Il faut faire du growth hacking car ce dernier permet tout simplement de rencontrer le succès et la popularité. En effet, beaucoup de sociétés ont trouvé le succès avec le growth hacking :

Airbnb : Il s’agit d’un des exemples les plus connus. La plateforme communautaire de location de logements entre particuliers avait besoin de construire sa base d’utilisateurs, sa réputation et sa clientèle. Les fondateurs se sont aperçus que leur potentiels clients se tournaient vers Craiglist pour trouver des hébergements. Ils se sont donc servis sur la base d’utilisateurs pour récupérer les clients. Cette tactique a très bien fonctionné puisque le public a été séduit par le site puis rapidement fidélisé.

Instagram : Ce réseau est propulsé grâce au marketing d’influence, puisque des influenceurs très connus se sont rapidement inscrits. Mais le réseau social a utilisé d’autres moyens pour grandir rapidement :

– L’application était publique par défaut, ce hack permettait de découvrir les photos de parfaits inconnus et de susciter de l’engagement.
– Instagram permet de suivre et d’être suivi par des personnes que l’on ne connaît pas.
– Instagram est connecté à d’autres réseaux sociaux.

Spotify : Les développeurs de Spotify ont mis sur pied une intégration permettant de partager automatiquement sur son fil d’actualité la musique écoutée sur n’importe quel réseau social. De cette façon, tous les amis de l’utilisateurs de Spotify voyaient ce qu’il écoutait en temps réel et étaient d’autant plus tentés d’essayer eux aussi le service. C’est ce qu’on appelle l’effet « social proof », une technique de growth hack qui permet de faciliter un processus de décision par imitation de personnes autour de soi.

Suite aux événements liés à l’épidémie, on remarque que la stratégie marketing s’oriente de plus en plus au digitale. Grâce au growth marketing, la société peut vite garantir une présence optimale sur le web, en haussant également rapidement ses revenus ainsi que sa popularité. En tout cas, cette stratégie est payante pour différentes raisons. 

Il s’agit d’une opération ne demandant pas un budget conséquent. Effectivement, la mise en œuvre d’un growth hacking se caractérise par le fait de viser des catégories de clients en leur proposant un produit répondant parfaitement à leurs besoins. En outre, en se servant de la viralité avec les hacks de croissance (comme par exemple les parrainages), le site peut parvenir à se trouver une place extrêmement rapidement auprès des prospects. C’est pourquoi, au moyen du growth hacking, il est possible pour une société d’atteindre très vite une croissance haute.

Fermer

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour fournir des services et des offres adaptées à vos intérêts. En savoir plus Cliquez ici