NOUS SUIVRE

L’ASMR, késako ?

L’ASMR, Autonomous Sensory Meridian Response, ou réponse autonome sensorielle méridienne en français est une nouvelle forme de relaxation qui fait un véritable tabac sur Internet aidant les internautes à l’endormissement ou à la concentration. Enquête sur ce phénomène un peu friendlyment bizarre #simplement…

 

 

Qu’est-ce que l’ASMR ?

L’ASMR se base sur des déclencheurs : des stimuli sensoriels qui aident à la relaxation. Il s’agit d’une sensation de bien-être en général ressentie dans la nuque, la tête et les épaules, le plus souvent traduite par un léger frisson. L’ASMR s’obtient grâce à des stimuli auditifs (murmure, voix basse, bruits de bouche, répétition de mots, manipulation de matières spécifiques, etc.) et visuels (gros plans sur un visage, un objet, mains qui caressent la caméra ou les micros, etc.), ou des mises en situation (RolePlay de personnages réels ou inventés). Vous avez d’ailleurs peut-être déjà expérimenté l’ASMR sans vous en rendre compte, en écoutant une personne chuchoter ou en regardant une vidéo.

Apparue en 2008 aux États-Unis, la communauté ASMR a d’abord été vue comme un phénomène limité pour le moins étrange, voire, provoquant un certain malaise. Pourtant, elle ne cesse de grandir : YouTube propose aujourd’hui plus de 10 millions de vidéos liées à l’ASMR. La YouTubeuse américaine GentleWhispering, virtuose du genre, a été la première à franchir la barre symbolique d’un million d’abonnés en 2017.

En septembre 2016, le géant Google a nommé l’ASMR comme : « La plus grosse tendance YouTube dont vous n’avez jamais entendu parler ». Un constat qui s’appuie sur une augmentation de 200 % de la recherche du mot ASMR sur YouTube au cours de l’année 2015, et le chiffre qui ne cesse de progresser…

 

Les marques et l’ASMR : un couple gagnant ?

Ces dernières années l’ASMR ne cesse de se professionnaliser et les marques y voient un nouveau filon. Celles-ci utilisent ce nouveau concept dans leur communication dans le but de vendre un maximum de leurs produits. Le docteur en sciences de gestion-psychologie du consommateur, Romain Cally, indique que « si cette méthode de relaxation est efficace, le bénéfice retiré par l’ASMR est double, car la marque peut profiter d’un éventuel transfert affectif ». Si la marque communique ainsi par l’ASMR, son produit a plus de chance d’être séduisant aux yeux des consommateurs, étant donné que ce concept est à l’origine une méthode de relaxation, à connotation positive.

 

IKEA séduit en murmurant

IKEA a été la première marque à produire son propre contenu ASMR pour la rentrée 2017. Baptisé « Oddly Ikea », ce film, réalisé par le bureau new-yorkais d’Ogilvy, peut sembler étrange si on ne connait pas le concept et les codes de l’ASMR. Diffusé fin août, le film était destiné aux étudiants de retour à l’école, et plus précisément, à ceux qui habitent dans des dortoirs collégiaux. Une jeune femme y touche délicatement des objets pour produire des sons relaxants et provoquer une réaction positive : des mains qui caressent doucement un drap-housse et le disposent avec soin sur un matelas. Une voix calme et féminine annonce son prix. Au début de la vidéo, la jeune-femme murmure « Bienvenue dans l’ASMR d’IKEA, ou si vous le préférez, IKEA version bizarre. »…

D’un côté, le mobilier est un élément essentiel à notre bien-être et notre confort. De l’autre, l’ASMR est l’Art d’utiliser ce mobilier, sa qualité, sa résonance ou ses propriétés, pour faire passer un état de bien-être. D’une certaine manière, l’ASMR est donc dans la continuité de l’ADN du créateur de mobilier en kits.

Aussi, le fait de créer du contenu disponible sur YouTube permet, par exemple, de toucher cette cible directement dans son lit. On écoute le meuble. On ressent le meuble. On est le meuble. De cette manière, l’utilisation de l’ASMR par IKEA ne relève pas d’une simple envie de suivre la tendance mais d’un réel choix, qui plus est, pertinent.

La vidéo a généré plus de 1 150 000 vues depuis le mois d’août dernier. Le film d’ASMR d’IKEA tire ainsi son épingle du jeu parmi la jungle publicitaire.

 

Finalement, que l’ASMR fonctionne véritablement ou non, cela n’a peu d’importance pour les marketeurs. En effet, ce concept est un moyen de promouvoir la marque et de répondre aux tendances actuelles. D’autant plus que la viralité d’Internet permet de toucher un public qui n’est pas forcément la cible de la marque.

 

Sources :

https://www.lexpress.fr/styles/psycho/l-asmr-technique-de-relaxation-ou-orgasme-cerebral_1785058.html
http://www.konbini.com/fr/tendances-2/asmr-methode-relaxation-orgasmes-cerveau/
http://www.marieclaire.fr/,asmr-videos-relaxation-detente,836895.asp

 

Fermer

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour fournir des services et des offres adaptées à vos intérêts. En savoir plus Cliquez ici