NOUS SUIVRE

L’identité sonore fait la différence

L’identité sonore est un son ou ensemble de sons que les consommateurs associent plus ou moins spontanément à une marque.

D’après l’étude SACEM, seul 20 % des marques ont une identité sonore alors que 99 % ont une identité visuelle. Le constat est alarmant quand on sait que 70 % des consommateurs considèrent qu’une identité sonore optimise l’image de marque et que 60 % considèrent que la communication sonore permet une meilleure mémorisation de la marque et de ses produits par rapport à la communication visuelle.

Pour réussir votre identité sonore, Friendly Agence vous donne trois conseils à appliquer…

 

  1. Parler de votre marque et non de musique

Bien souvent un annonceur proscrit certaines pistes musicales ou, à l’inverse, contraint l’agence à en explorer d’autres, sans pour autant avoir de réelles compétences ou pratiques musicales. Il est important que l’annonceur n’oriente pas musicalement le brief mais à l’inverse identifie son objectif, cible, positionnement, valeurs, etc. C’est à l’agence de design sonore que revient par la suite le travail de traduction en musique. C’est également à l’agence de faire le benchmark de la concurrence sur le sujet pour savoir qui utilise quoi et quand comme repère sonore. C’est toujours à l’agence de design sonore de dresser l’état actuel des signatures sonores de la marque, son historicité…

 

  1. Donner du sens et cohérence à votre identité sonore

Une identité sonore doit être créée pour poursuivre les objectifs de communication d’une marque. Celle-ci doit traduire le positionnement de la marque pour faciliter et ainsi mieux comprendre les attributs d’un produit. La recherche d’une trop grande consensualité et l’absence de prise de risque peuvent nuire à une vraie différenciation de la marque.

En mettant de la cohérence et de la maîtrise dans ses prises de parole vocales, musicales et sonores, la marque renforcera son identité et améliorera sa perception par le consommateur.

 

  1. Faire évoluer votre identité sonore dans le temps

La musique évolue, les goûts des consommateurs aussi, le positionnement de la marque s’affine, les outils de communication changent… Pour toutes ces raisons, l’identité sonore doit s’adapter. La marque DIM par exemple l’a bien compris et son identité sonore ressort dans le baromètre BIMM d’AtooMedia comme ayant à la fois la meilleure reconnaissance et la plus faible saturation. La marque adapte musicalement les quelques notes, identiques depuis des décennies, au contexte du produit en travaillant les timbres, les tempos et les styles musicaux.

 

Fermer

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour fournir des services et des offres adaptées à vos intérêts. En savoir plus Cliquez ici