FOLLOW US

Place au changement !

Cette crise doit nous forcer à revoir nos habitudes et nos principes. Ce changement de paradigme économique, sociétal et technologique contraindra les entreprises à adapter leurs modèles pour anticiper et traverser les prochaines crises (résilience), mais aussi tirer profit de ces situations exceptionnelles.

Prenons un peu de distances…

Les habitudes prises durant le confinement risquent de durer. Le paiement mobile ou sans contact, l’e-commerce pour les courses et l’éducation à distance ainsi que le télétravail sont des usages qui pourraient perdurer et connaître une adoption massive. 
Les entreprises qui n’ont pas encore pris le virage du numérique auront besoin d’accélérer leur transformation pour être visibles mais aussi et surtout être viables en ligne. 
Si tel est le cas, ces technologies jusque-là exploratoires seront de nouvelles barrières à l’entrée pour les entreprises qui ne les adopteront pas.

S’adapter, c’est la clé

Estimer la valeur d’une entreprise est devenu extrêmement difficile en raison de l’incertitude de la pandémie et de la volatilité des marchés.
Pour réussir dans le monde de demain, les entreprises devront sans doute être amenées à mieux démontrer leur capacité de résilience, et donc leurs perspectives de croissance à long terme.
Cette résilience passera par l’adoption d’une approche systémique et équilibrée entre les parties prenantes, qui s’appuie sur une vision stratégique à long terme et des actifs sociétaux et environnementaux. 
Dans un monde où les secousses sont aussi destructrices que soudaines, mieux vaut savoir passer du temps long au temps réel, et ainsi adapter en fonction des réactions du marché, 
sa communication, ses investissements et son business. 

L’IA, un nouvel ami du quotidien ?

Qui aurait pu imaginer qu’une crise sanitaire remettrait en cause un principe aussi fondamental que celui de la protection de la vie privée (cf. RGPD) ?
En période de crise critique comme celle que nous vivons, les données de santé provenant de nos appareils connectés et celles des hôpitaux ont plus que besoin de pouvoir communiquer.
Elles pourraient ainsi être analysées par des IA et des modèles prédictifs, afin d’identifier et traiter immédiatement les porteurs de maladies potentiels.
Sans oublier les médecins, qui auraient davantage de données en leur possession pour fournir des diagnostics plus facilement même si les patients se trouvent à distance. 

Tous ensemble !

Le COVID-19 nous a montré que les individus, les entreprises et les gouvernements sont très dépendants les uns des autres. Personne ne peut traverser la crise si d’autres pays en souffrent fortement.
Dans ce cas, il est nécessaire d’amplifier et de maintenir la collaboration et la coopération entre les entreprises privées et les gouvernements pour le bien de la société et de l’environnement. Les exemples sont déjà visibles : chute drastique de la pollution, consortiums mis en place en quelques jours…
Si la société de consommation mondialisée a montré des faiblesses, notre responsabilité commune sera de veiller à combiner modèle de croissance avec plus d’inclusion et de durabilité. 

Décisions courtes et longues…

Les entreprises vont devoir arbitrer entre court-terme et moyen-terme afin d’assurer leur reprise :
– À court terme, réagir pour préserver autant que possible le modèle économique et les actifs actuels
– À moyen ou long-terme : renforcer les facteurs de différenciation ou en créer de nouveaux pour capter des opportunités émergentes et pérenniser son modèle – et sa capacité – de croissance à long terme

Pour cela, les entreprises devront se questionner sur les 5 piliers de création de valeurs identifiés par Fabernovel afin d’adopter une approche systémique :
– Les talents : comment déployer de nouveaux modèles d’organisation pour mieux intégrer le travail et la formation continue à distance ?
– L’infrastructure : comment rendre une chaîne de production plus résiliente via une agilité renforcée et un changement dans le sourcing des partenaires ?
– Les clients : comment continuer à engager les clients et répondre à leurs besoins dans un environnement nettement plus virtualisé ?
– L’écosystème : comment développer et pérenniser les relations avec les gouvernements après la crise ?
– L’impact social et environnemental : comment poursuivre et amplifier les engagements environnementaux et sociétaux malgré des contraintes budgétaires fortes ?

Sources :
https://www.fabernovel.com/fr/insights/transformation/the-augmented-infrastructure
https://www.grenier.qc.ca/nouvelles/20595/covid-19-et-consommation-media-quels-changements-observe-t-on

Close

By continuing your browsing, you accept the use of cookies to provide services and offers adapted to your interests. To know more, Click here