NOUS SUIVRE

Les tendances JOMO et JOSI

 

Il y a ceux qui souffrent du FOMO, puis il y a les adeptes du JOMO. Et aussi il y a ceux qui privilégiaient le FOMO et qui ont finalement basculé vers le JOMO. Mais que signifient ces acronymes, de plus en plus utilisés sur internet ?

Grande source d’anxiété sociale de la génération Y, le FOMO (Fear Of Missing Out ou « peur de rater quelque chose ») est la peur constante de manquer une nouvelle importante ou un autre événement quelconque donnant une occasion d’interagir socialement. Ce phénomène a été évoqué pour la première fois dans les années 2000 mais ce n’est qu’en 2010 qu’il a sérieusement commencé à se développer, notamment à cause des réseaux sociaux.

Nous développons une véritable addiction aux médias sociaux : nous ne voulons rien manquer de toutes ces vies bien remplies. Ainsi on constate, la moindre activité nous donne l’envie à notre tour de la partager sur les réseaux sociaux.

Toutefois, une nouvelle tendance, en totale opposition au FOMO, a vu le jour récemment. Il s’agit du JOMO (Joy Of Missing Out ou « plaisir de passer à côté ») qui traduit le bonheur de laisser de côté les réseaux sociaux et le monde extérieur.
À l’heure de l’hyper-connectivité, ce phénomène venu des États-Unis vient sérieusement concurrencer le JOMO. Il est vrai que dans une société en perpétuel mouvement qui nous oblige à vivre une vie à 100 à l’heure, rester blotti chez soi en délaissant le monde extérieur, peut s’avérer de plus en plus tentant.
Devant son succès, cette nouvelle tendance a même vu naître un petit frère : le JOSI (Joy of Staying In ou « le plaisir de rester à la maison ») qui accentue encore plus ce plaisir de se déconnecter du monde extérieur car il implique obligatoirement le fait de rester à la maison.

Devant le succès de cette nouvelle tendance, de nombreux services sont désormais proposés à domicile. Les marques s’alignent, grâce à la technologie qui permet de faire à peu près tout ce que l’on faisait à l’extérieur, chez soi. Alors à quoi bon sortir quand on peut tout avoir à la maison ?
C’est le cas de Netflix, roi du JOMO, qui occupe une place toute particulière dans le cœur des millennials. Bien connue des jeunes, cette plateforme en ligne propose un large choix de films et séries à regarder en illimité.
On peut aussi citer Deliveroo, qui peut d’ailleurs s’avérer être le compagnon idéal des soirées Netflix. Cette entreprise spécialisée dans la livraison de plats cuisinés a vu le jour récemment et ne cesse de se populariser.
Ainsi, la tendance est claire, la génération Y est définitivement adepte du JOMO (et du JOSI) et privilégiera une soirée Netflix – Deliveroo plutôt qu’une soirée ciné – resto.

              

Autre exemple de service qui a suivi cette tendance : le shopping en ligne.
En effet, de plus en plus de marques de vêtements et autres proposent de faire son shopping sur internet, plutôt que de se déplacer en boutique. Parmi les marques « leaders » dans le domaine, on compte notamment Asos et Amazon. Elles sont d’ailleurs dans les premières à avoir su cerner la volonté des consommateurs à rester chez eux et à leur avoir, par conséquent, proposées de réaliser des achats en ligne. Asos compte parmi l’un des premiers sites marchands à proposer un service Premium permettant à ses clients de se faire livrer gratuitement le jour suivant leur commande. La compagnie va même jusqu’à pousser le concept plus loin en incluant dans son service un retour gratuit également, dans lequel le client n’a même pas besoin de se déplacer jusqu’à un relais colis puisqu’il lui suffit désormais de mettre son colis dans sa boîte aux lettres et de signaler au facteur sur l’application mobile que le colis est prêt à être récupéré. Une idée vraiment révolutionnaire, à tel point que beaucoup d’autres marques se sont mises à imiter la tendance en proposant également ce genre de services Premium.

Dans cette même optique de livraison à domicile, la grande distribution a aussi sa carte à jouer. Depuis un moment déjà il était possible de faire ses courses sur internet plutôt que de se rendre en magasin et de parcourir les rayons pour choisir ses produits, mais jusque-là il fallait tout de même se déplacer afin de récupérer ses achats. Désormais les marques de grande distribution sont de plus en plus nombreuses à proposer une livraison à domicile, elles-aussi. Un service très pratique qui s’inscrit de manière sûre dans les phénomènes JOMO et JOSI.

Ainsi, on ne peut que constater que l’essor de toutes ces nouvelles technologies confirment indéniablement que la tendance tend bien vers le JOMO et le JOSI. Et ce pour quelques années encore…

 

Fermer

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour fournir des services et des offres adaptées à vos intérêts. En savoir plus Cliquez ici